alternative markets

it’s years now speedxgalagus is available on Google Play (formerly android market), but it has never been voluntarily exposed on any other alternative markets except Archos one when it existed.

AppBrain looks quite popular. Maybe i should work more on IP protection at least for my next game, and it’s also about to make sure that the game is available, under control, on allowed platforms.

There were always app places contacting via email for speedxgalagus when it was popular 🙂

Advertisements

blogger and wordpress

I try wordpress.com on the free plan because the server was deleted definitely (lack of money)
I installed new wordpress finally
I’ve installed a new Blogger design and i dropped my previous wordpress install which was empty anyway

SpeedX back again !

Hello Sylvain,

Thanks for reaching out to us.

We have unsuspended your app. Please republish it on the Market.

We are sorry for any inconvenience this may have caused.

Regards,

The Google Team

This time, it took only 3 days 🙂

SpeedXGalagus 0.97b / libGDX / DMCA bullshitting

Pas mal de choses sont arrivées depuis quelques temps. Ces news ne sont pas très fraîches, mais elles sont là 🙂

SpeedXGalagus a Ă©tĂ© rĂ©Ă©crit (encore ^^) pour la version 0.97 grâce Ă  libGDX. J’ai utilisĂ© le système des SpriteBatch qui est proposĂ©, ainsi que le BitmapFont, et les particules.
L’intĂ©rĂŞt, c’est que c’est une version openGL, alors qu’avant c’Ă©tait du Bitmap sur un simple Canvas.
Sur certains tĂ©lĂ©phones, utiliser openGL s’avère un peu plus lent (mon magic par exemple), mais c’est bien plus stable et fluide globalement car j’ai soignĂ© au maximum les allocations mĂ©moire qui sont Ă  Ă©viter en plein jeu, Ă  cause du GC.

Maintenant l’autre actualitĂ©, moins cool, c’est que Namco/Bandai ™ exerce encore pression, via une deuxième requĂŞte DMCA, que Google a traitĂ© de manière automatisĂ©e. J’ai (moi aussi je vais finir par rĂ©sumer mes services Ă  de l’automation) bien Ă©videmment rempli immĂ©diatement une “counter-notice”, une requĂŞte de contre-expertise donc, afin que mon appli revienne en ligne, ce serait alors la deuxième fois depuis… le mois d’avril.

Je sens que je vais encore avoir raison, mais je sens aussi que Namco/Bandai ™ ne va pas lâcher comme ça.

Inutile de prĂ©ciser que la loi AmĂ©ricaine DMCA est stupide, et que l’objectif des “takedown” est uniquement de satisfaire le plus rapidement possible les majors et les grandes sociĂ©tĂ©s. Puisque c’est un procĂ©dĂ© ni plus ni moins que totalement automatisĂ©, et Ă  effet immĂ©diat.

Soutenez The Android Developers Union

SpeedXGalagus 0.95 puis 0.96

SpeedXGalagus a été réécrit totalement en Java ! Pour ce faire, j’ai eu bien entendu recours au reverse-engineering, en reconstituant *simplement* tout le code Dalvik (code Dalvik obtenu avec baksmali) en Java, parfois avec l’aide du code original, écrit en C (notamment pour des tableaux multi-dimensionnels, plutôt complexes à déchiffrer en Dalvik ^^) Cela m’a pris énormément de temps, et bien entendu, je n’ai pas pu utiliser que le code original en C (écrit pour X11), mais je m’en suis largement servi pour les Aliens. Voilà, le job fait, j’ai rajouté des fonctions que je ne pouvais pas faire en Dalvik, à savoir le TouchMode et le multi-résolutions http://android-apps.com/games/arcade_action/speedxgalagus/

Améliorations SpeedXGalagus

J’ai codé un système de suivi du score qui remplace scoreninja (avec migration des données 🙂
Scores

0.94
nouveau système de suivi des scores avec uniquement un score par joueur
A FAIRE: réécriture totale en java, meilleur support pour le moto droid et les autres nouveaux tels

SpeedXGalagus launch

SpeedXGalagus est un clone du jeu classique Galaga pour Android.
Le code est basé sur XGalaga pour Android (retiré de l’Android Market entre temps), lui-même basé sur le jeu open-source XGalaga pour les unixes.
CREDITS GOES TO DCSOFT, Joe Rumsey, and Xgalaga.
SpeedXGalagus est un peu plus rapide que le jeu original et propose un FunMode : haut et bas, 9 vies, 3-shot par défaut, ondulation sur 4-pixel des torpilles alien !

Ici des notes concernant cette conception un peu spéciale en Dalvik RE avec smali.

Car ce Jeu a donc Ă©tĂ© fait avec une bonne grosse rĂ©tro-ingĂ©nierie en Dalvik-vm, ne disposant pas du code source de DCSOFT. Seul le code en C de la version unix sur sourceforge est disponible (or l’on programme en Java sur Android, certes il existe le JNI mais c’est une autre histoire). In Fine, les graphismes viennent donc de Xgalaga (version unix, open-source…), et le code est donc celui de XGalaga pour android avec des customisations.

Les logiciels que l’on créé sous pour Android sont écrits en Java mais une fois compilés, c’est alors du Dalvik, la machine virtuelle de Google. Ce langage, différent du byte-code Java, a finalement pu être désassemblé et l’on peut donc analyser des binaires sans disposer du code source.
Smali/baksmali permet mĂŞme la recompilation !
Il existe aussi Dedexer, dont le but est plus recherché puisque son objectif n’est pas la recompilation, mais la décompilation totale en java !